Les Régates Impériales à Ajaccio, course de Yacht Tradition et Epoque en Corse.

Corsica Classic 2019, une course placée sous le signe de la protection de l’environnement



La Corsica Classic est une régate pas comme les autres - Myrabella, CC BY SA 3.0
La Corsica Classic est une régate pas comme les autres - Myrabella, CC BY SA 3.0

Si les régates impériales ont cessé (temporairement) depuis 2016, cela ne veut pas dire pour autant que la Corse ne vibre plus au rythme des événements nautiques. Et s’il y a bien un événement qui vient de marquer la fin de cet été 2019, c’est sans aucun doute Corsica Classic 2019. Pour sa dixième édition, la Corsica Classic a débuté sa course du côté de Bonifacio le dimanche 25 août dernier avant de se conclure en beauté à Saint-Florent le week-end du 31 août. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette sublime régate ouverte aux voiliers anciens et aux yachts traditionnels qui propose chaque année à ses participants de faire le tour de l’île de Beauté. Un parcours de 170 milles particulier à bien des égards.

 

Une régate qui fêtait ses 10 ans cette année

Rendez-vous de plus en plus incontournable dans l’ensemble de la Méditerranée, la Corsica Classic est tout simplement la seule régate française se déroulant au mois d’août. Et pourtant, qu’on se le dise, cette régate ouverte à tous les yachts de tradition jaugés CIM ainsi qu’aux « Esprits de tradition » jaugés IRC n’a rien à envier aux régates d’automne qui s’apprêtent à démarrer. Organisée sous le patronage du Yacht Club de France et s’inscrivant dans le circuit officiel organisé par le Comité International de Méditerranée et l’Association Française des Yachts de Tradition, la Corsica Classic accueille des participants qui viennent des quatre coins de l’Europe, et même au-delà. Ainsi, pour cette dixième édition, on trouvait des participants  venus d’Italie, de Suisse, du Luxembourg, du Royaume-Uni, mais aussi de Suède et même d’Australie !

Si le parcours change à chaque édition, cette année, pour la première fois, la belle ville de Bonifacio était la ville de départ de la régate. La cité des falaises a ainsi été la première étape d’un parcours qui a ensuite mené les amoureux de la mer vers les îles Lavezzi, les Cerbicales, les Aiguilles de Bavella, la baie de Porto-Vecchio, Sari-Solenzara, Bastia, le Cap Corse ou encore la Giraglia avant un repos bien mérité au port de Saint-Florent.
En l’espace de dix ans, plus de 90 yachts ont participé à cette régate si particulière, qui entend mêler compétition, art de vivre et découverte tout en mettant en lumière toute la beauté de la course. C’est simple, pour Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse, la Corsica Classic est « une ode au nautisme de qualité », une régate qui véhicule des valeurs fortes.


Une régate qui va au-delà de l’amour de la mer

Il faut dire que, au-delà d’être une course en mer qui séduit tous les passionnés de nautisme et tous les amoureux de la Corse, la Corsica Classic se donne une autre mission, à savoir sensibiliser le grand public à différentes causes. C’est dans ce contexte que, en 2017 par exemple, la huitième édition de la régate  a mis en lumière des femmes atteintes d’un cancer du sein ou en rémission. Une belle occasion de montrer que, malgré la maladie, les femmes peuvent continuer à vivre des expériences exceptionnelles qui les font vibrer.
La Corsica Classic a fêté sa dixième édition cette année - Myrabella, CC BY SA 4.0
La Corsica Classic a fêté sa dixième édition cette année - Myrabella, CC BY SA 4.0

En cette année 2019, si les participantes des régates Roses étaient de nouveau présentes pour revendiquer leur combat, c’est la thématique de l’environnement qui a surtout été placée au centre de la Corsica Classic. En effet, à l’heure où l’on estime que, d’ici 2050, on trouvera plus de plastique que de poissons dans la mer, il devient urgent d’agir. D’où l’envie des organisateurs de la régate de s’impliquer à leur tour. Parce que, qu’on se le dise, la protection de l’environnement, ça ne se joue pas que le jour de la Terre. C’est bien toute l’année que des actions doivent être menées, et sur tous les fronts.

L’environnement, un sujet fort au cœur de l’événement

En pratique, la Corsica Classic a ainsi mis en place sur la régate plusieurs opérations de collecte de déchets en mer, en partenariat avec le port de Saint-Florent, Océanoplastic et l’association Corsican Blue Project. Un chalut antipollution a ainsi accompagné les participants de la régate pour dépolluer la Méditerranée et surtout envoyer un message fort aux spectateurs suivant la course.

Et parce que la pollution est un problème dans l’eau comme sur la terre, en marge de cela, au port d’arrivée, à Saint-Florent, un stand de sensibilisation attendait le grand public pour tenter d’expliquer aux plus âgés comme aux plus jeunes l’ampleur du problème de la pollution marine. Enfin, chaque participant de la régate s’est vu invité à adhérer une charte environnementale de bonne conduite.
Parce que l’exemple doit venir de tous !

 


Rédigé par La Boite A Truc le Jeudi 19 Septembre 2019 modifié le Jeudi 19 Septembre 2019



Partager ce site




CCI CORSE DU SUD
Partenaire de l'édition 2016







Le blog d'informations touristiques en Corse.

Location de villas et mini villas
directement sur la plage du Golfe de Lava

Louer un catamaran en Corse au départ d'Ajaccio.
Croisière avec ou sans skipper

Tout savoir sur les sports en Corse, les dates, les petites et les grandes courses.




Nigel_Pert
regates_imperiales_2009_bateaux_10.jpg
monnbeam4.jpg
regates_imperiales_2009_bateaux_36.jpg