Les Régates Impériales à Ajaccio, course de Yacht Tradition et Epoque en Corse.

La jauge internationale. International tonnage

Retrouvez tous les détails sur l'histoire de la jauge Internationale



Quelques précisions sur la jauge internationale.


Les 5.5mJI, 6 mJI, 8 mJI comme les 12 mJI (retenus pour la Coupe de l’America de 1958 à 1987) et d’autres classes qui n’ont pas perduré, découlent tous de la jauge métrique imaginée en 1906 à Londres.
À cette époque, le yachting se développe de plus en plus dans toutes les nations maritimes, des Etats Unis à l’Allemagne, de l’Australie à l’Espagne, de la Suisse à la Scandinavie, de la France à l’Italie…

Mais quasiment chaque nation, adopte une jauge spécifique qui génère des voiliers qui ne peuvent guère que concourir sur leurs plans d’eau d’origine.

Ces jauges sont dites à « restrictions » c’est-à-dire qu’elles limitent la valeur d’un certain nombre de paramètres pour garantir une similitude de performances, sans pour autant imposer de concevoir des bateaux identiques (monotypes).

C'est en 1901, le New York Yacht Club qui prend l’initiative de refondre la Jauge Universelle sous la houlette de l’architecte Nathanaël Herreshof. Les Allemands, les Scandinaves, les Anglais et les Français répondent lors de la réunion de Londres de 1906 qui crée la Jauge Internationale (JI) à l’origine de dix classes de 5mJI à 23mJI au futur plus ou moins glorieux.

Trois années plus tard, 195 unités de Jauge Internationale régatent en Europe, dont quatre-vingt-onze 6mJI, cinquante-neuf 8mJI, vingt-deux 10mJI, quatorze 12mJI et neuf 15mJI ! Les Américains ne tardent pas eux aussi à se rallier à cette jauge dite « métrique » d'ou l'expression anglo-saxonne « Metre-class » des «qui prend en compte la longueur à la flottaison, la section immergée de la coque, le franc-bord et la surface de voile.

Dès 1907, les plus grands architectes se penchent sur cette jauge et en particulier sur les « Eights » qui, avec leurs quatorze mètres de long, leurs 80 m2 de voilure au près et leurs neuf tonnes, permettent de jouer sur nombre de paramètres pour trouver la bonne équation. Les Ecossais Alfred Mylne et William Fife, les Norvégiens Johan Anker (le père du Dragon) et Bjarne Aas, les Anglais Morgan Giles et Charles Nicholson, l’Américain Olin Stephens, les Français Thierry Guédon, François Camatte, André Mauric, s’essairont tous sur cette classe olympique de 1908 à 1936 !

À partir de 1958, ce sont les 12mJI qui prennent le relais grâce à leur adoption par la Coupe de l’America et le bois fait place à l’aluminium puis aux matériaux composites (à l’exclusion du carbone). Les autres Métriques suivront l’évolution.

Some details of the international tonnage.


The 5.5mJI, 6 MJI, 8 MJI MJI as the 12 (selected for the America's Cup from 1958 to 1987) and other classes that did not last, all derive from the gauge metric adopted in 1906 in London . At that time, yachting is developping more and more in all maritime nations, from United States to Germany, Australia, Scandinavia, France to Italy ... But almost every nation adopts a specific gauge that generates sailboats that can hardly compete on their plans to source water.

These gauges are said with "restrictions" that is to say they limit the value of a number of parameters to ensure a similar performance, without imposing design identical boats (monotypes). In 1901, the New York Yacht Club who took the initiative to revamp the Universal Rule led by architect Nathaniel Herreshof. The Germans, Scandinavians, English and French meet at the London meeting 1906, which created the International Rule (JI) to the origin of ten classes 5mJI to 23mJI with a future more or less glorious. Three years later, 195 units built up according to the International Rule in Europe, among them, ninety-one 6mJI, fifty-nine 8mJI Twenty-two 10mJI fourteen 12mJI and nine 15mJI!

The Americans were soon also to join this gauge called "metric" taking into account the waterline length, the section of the submerged hull, freeboard and sail area.
By 1907, the greatest architects are looking at this gauge and iparticularly the "Eights" which, with their fourteen feet long, their 80 m2 sail area and nine tons, can play on a number of parameters to find the right equation. The Scots Alfred Mylne and William Fife, Norwegians Johan Anker (the father of the Dragon) and Bjarne Aas, the English Morgan Giles and Charles Nicholson, the American Olin Stephens, the French Thierry Guédon, Camatte François André Mauric, will all develop this Olympic class from 1908 to 1936!

In 1958, it is 12mJI taking over thanks to their adoption by the America's Cup and the wood gave way to aluminum and composite materials (excluding carbon). Other Metrics follow developments.


Rédigé par Alexandra Gauthier le Lundi 1 Février 2010 modifié le Lundi 1 Février 2010



Dans la même rubrique :

Partager ce site




CCI CORSE DU SUD
Partenaire de l'édition 2016







Le blog d'informations touristiques en Corse.

Location de voiliers au départ d'Ajaccio
Vente, location, gestion à l'année.

Louer un scooter ou une moto pour profiter d'Ajaccio pendant les vacances.

Tout savoir sur les sports en Corse, les dates, les petites et les grandes courses.




regates_imperiales_2009_bateaux_29.jpg
regates_imperiales_2009_bateaux_15.jpg
10906312_10152585322665267_5358768511784213628_n
regates_imperiales_2009_bateaux_39.jpg