Les Régates Impériales à Ajaccio, course de Yacht Tradition et Epoque en Corse.

Communiqué de presse n°4 - Jeudi 24 mai 2012

UN JEUDI IMPERIAL



Communiqué de presse n°4 - Jeudi 24 mai 2012
Encore une journée ensoleillée ! La baie d’Ajaccio a offert des conditions météo idéales pour cette deuxième journée de course des Régates Impériales. Au programme, ciel dégagé et petite brise avec un plan d’eau sensiblement similaire à celui d’hier puisque 8 à 12 nœuds de thermique se sont installés dans le golfe avec une petite houle de 50 à 80 centimètres, des conditions rêvées !

Après le briefing des équipages de 10h, les marins ont pris le large. Les vingt et un voiliers en lice se dirigent vers la zone de course. Le parcours du jour, le numéro 20 : un départ à Saint François direction le Scudo, puis un grand bord sous spi jusqu’à la marque de Porticcio. De Porticcio, les régatiers sont remontés sur un bord de près jusqu’à la bouée mouillée en plein milieu du golfe pour repartir sur la Campanile. Les participants les plus rapides aujourd’hui ont couru en 2h30.

Bataille navale dans le golfe d’Ajaccio

Les Régates Impériales bénéficient cette année d’un plateau d’exception ! Les Marines Nationales française, italienne et anglaise, réunies pour la première fois sur une régate, se sont livrées cette après-midi une très belle bataille. C’est finalement Oiseau de Feu qui s’impose sur ses camarades.


Pour l’anecdote…

Le navire, Oiseau de Feu, vieux gréement de 1938 dans ces conditions de vent et sur ce parcours, a été aussi rapide que Seven, jeune fille des années 2000, pourtant parti 20 minutes après. Comme quoi ces Vieilles Dames n’ont rien à envier à la modernité !



Vélocité et émotion

A midi, le Comité de Course lance la procédure de départ pour la classe des Tofinou, puis ce sera au tour des Marconi et Auriques. Un très beau départ est pris par l’ensemble de la flotte.
Du côté des Classique Marconi, White Dolphin a rencontré un problème de spi qui a causé beaucoup de retard à l’équipage. Stella Polare en profite pour creuser l’écart et filer loin devant. Les italiens remportent ainsi la course du jour dans leur classe.
La classe Aurique connaît elle aussi un inversement de classement par rapport à la journée d’hier puisque l’équipage de Mariska termine premier et Moonbeam IV, troisième. En choisissant d’envoyer le spi, Mariska s’envole avec un mile d’avance et laisse loin derrière Moonbeam IV.


Résultats course 2 :

Epoque Aurique :

1er : Mariska
2nd : Kelpie
3ème : Moonbeam IV

Epoque Marconi :

1er : Skylark
2nd : Oiseau de Feu
3ème : The Blue Peter

Esprit de tradition :

1er : Udine
2nd : Serena

Classique Marconi :

1er : White Dolphin
2nd : Stella Polare
3ème : Ratafia

Tofinou :

1er : Ondine
2nd : Pitch
3ème : Houbonne




Pendant ce temps sur les quais…

La voile est à l’honneur cette semaine à Ajaccio puisque se déroulent en ce moment au Palais des Congrès les Assises du Nautisme.
C’est dans le cadre du programme opérationnel Italie France Maritime 2007 2013, que se tiennent les 1ères assises Euro-méditerranéennes du nautisme ayant comme objectif général la création d’un système intégré public-privé pour la compétitivité, l’innovation et le capital humain dans le secteur nautique au sein de l’espace de coopération (Corse, Ligurie, Sardaigne, Toscane).
Destinées au grand public, aux usagers potentiels, aux partenaires, aux entreprises et aux acteurs du nautisme en Corse, elles permettent la rencontre et l’échange entre acteurs et experts du nautisme autour de trois thématiques :
- « Compétitivité et innovation des politiques territoriales »,
- « Compétitivité et innovation des entreprises nautiques »,
- « Compétitivité et innovation des métiers et des formations »,
Trois ateliers « Innovation », « Environnement » et « Développement économique » ainsi que deux tables rondes « savoirs, savoir faire et métiers » et « l’accueil de la Grande Plaisance » sont également au programme.


Les Midinettes Impériales

Le vendredi 25 Mai, les midinettes se métamorphosent en sirènes ajacciennes et défilent sur le quai des Régates Impériales.
Alors que la marque de la créatrice de mode Marie-Agnès Albertini commençait à peine à pointer le bout de son nez, elle fût conviée aux Régates l’an dernier et connût son petit succès !
Marie-Agnès Albertini revient cette année pour nous dévoiler la véritable première collection printemps/été 2012 de la marque Les Midinettes. Cette collection baptisée «Jeune Première» retravaille tous les codes de la marque avec subtilité en mélangeant des couleurs gourmandes de « marchand de bonbons » (vanille, pêche, caramel, cappuccino…) à des matières légères, fluides et délicates. Des coupes féminines et rétro, des robes aux tailles cintrées, des petits hauts légers, les midinettes prennent des allures de nymphes jouant avec la transparence des matières.
Désormais vous pourrez trouver toutes ses pièces à Marseille au 45 rue Sainte 13001 ou sur la boutique en ligne www.lesmidinettes-manou.com.
Pour les régates, les midinettes ont joué sur le coté 60’s et ses carreaux vichy, et métamorphosent ses petites égéries en « Bardot des temps modernes ». Rendez-vous demain soir des 20h30 sur les quais pour un défilé haut en couleurs.




le Vendredi 25 Mai 2012 modifié le Lundi 28 Mai 2012



Partager ce site




CCI CORSE DU SUD
Partenaire de l'édition 2016







Le blog d'informations touristiques en Corse.

Location de voiliers au départ d'Ajaccio
Vente, location, gestion à l'année.

Louer un scooter ou une moto pour profiter d'Ajaccio pendant les vacances.

Tout savoir sur les sports en Corse, les dates, les petites et les grandes courses.




regates_imperiales_2009_bateaux_40.jpg
whitedolphin.jpg
regates_imperiales_2009_bateaux_5.jpg
Photo Lisa Abramé